Articles récents

Cérémonie de remise symbolique de vivres dans le cadre de l'appui du Gouvernement du Japon contre l'insécurité alimentaire au Mali

120 tonnes de poisson en conserve

667 tonnes de riz

Cette donation de vivres du gouvernement et du peuple Japonais d’une valeur de 2,8 millions de dollars américains, touchera plus de 122 000 personnes en situation d’insécurité alimentaire, dont 92,001 élèves issus de 413 écoles dans les régions du centre et du nord. Elle permettra au Programme Alimentaire Mondial (PAM), en étroite collaboration avec ses partenaires dont le Commissariat à la Sécurité Alimentaire (CSA) et le Centre National des Cantines Scolaires (CNCS) de répondre aux besoins alimentaires et nutritionnels des personnes vulnérables ciblées, y compris plus de 14 500 femmes, pendant 36 mois. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce 17 juin 2022, à la direction de l’Office des Produits Agricoles du Mali (OPAM), a eu lieu la cérémonie de remise symbolique de ces vivres du Gouvernement du Japon au PAM dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire au Mali. Elle a réuni le Directeur adjoint du PAM au Mali, Armand NDIMURUKUNDO, l’Ambassadeur du Japon, SEM Hideki UEZONO, M. Ibrahim LITNI, Chef de Cabinet du CSA, M. Sarmoye BOUSSANGA, Directeur du Centre National des Cantines Scolaires, le PDG de l’OPAM, Ousmane DEMBELE, le représentant du Maire de la Commune II, M. Cheick Abba NIARE, ainsi que le Chef de quartier. 

Pour le Directeur ajoint du PAM au Mali, « Il s’agit d’une assistance cruciale pour ces communautés, au moment où le Cadre Harmonisé de novembre dernier fait était de plus de 1,8 million de personnes dans le besoin d’une assistance alimentaire d’urgence pendant la soudure de juin à septembre. »

source World food Programme

Le PDG de l’Office des Produits Agricoles du Mali

 

le Colonel Ousmane Dembélé a visité hier quelques silos de stockage de maïs de Fana et de Dioila dans la région de la Dioila.
L’objectif était de s’enquérir de l’état de ses infrastructures, d’évaluer les travaux restant pour aller rapidement vers leurs opérationnalisation aux fins de recevoir les premiers stocks.
Sur place, le PDG, le Colonel Ousmane Dembélé a évalué de l’état de ses infrastructures. Il faut rappeler que c’est dans le cadre de la coopération bilatérale Mali-Japon, que le Commissariat à la Sécurité Alimentaire a bénéficié en 2018 d’un financement la construction de 5 silos de stockage de maïs implantés à Fana, Koutiala, Sikasso, Kadiolo et Bougouni. Ces silos ont une capacité totale de stockage d’au moins 2.500 tonnes de maïs. Cependant, ce projet très novateur visait à valoriser et promouvoir la production de maïs au Mali. Car, ses silos s’avèrent aujourd’hui, comme l’outil le plus adéquate pour la conservation du maïs.
Les zones ciblées par le projet produisent 50% de la production nationale de maïs dans notre pays. C’est pourquoi, la réalisation des silos est d’une grande importance en vue d’améliorer le conditionnement des graines de maïs dans les différentes localités. 

Sercom CS

 

Education Template